top of page
Rechercher

Youpi Qualiopi ! Encore faut-il garder le cap !

Une fois la certification en poche, on peut décemment sabrer le champagne. Le stress de l'audit laisse place au soulagement, et à la fierté de la validation.


Oui mais....


Après, il faut garder le cap, et il n'est pas si facile à maintenir.

En effet, Qualiopi demande de nombreuses pièces en guise de preuves, et il est parfois facile de promettre telle ou telle procédure, alors que l'organisme de formation ne preste pas encore de missions.


Nous voyons parfois arriver des organismes de formation, qui ont bien validé leur certification Qualiopi, mais qui n'arrivent pas à suivre le rythme des exigences administratives.


D'autant plus que l'audit de surveillance arrive assez vite...


L'audit de surveillance


Et oui, environ un an et demi après l'audit initial, voilà qu'il faut remettre le couvert. Un battement de cils et il faut tout reprendre.


Reprécisons l'audit de surveillance :

- il a lieu entre le 14ème et le 22ème mois suivants l'audit initial


- il est forcément en distanciel. Je précise mon propos : un des deux audits est en distanciel, l'autre en présentiel. Mais l'audit initial est, depuis 6 mois, obligatoirement en présentiel. Donc... l'audit de surveillance se fera en distanciel.


- il contient le même nombre d'indicateurs audités. Je le répète : TOUS les indicateurs sont audités pendant l'audit de surveillance. Ce qui varie, c'est le nombre de dossiers pris au hasard.


- il dure une demi-journée


En lisant les points ci-dessous, vous comprendrez qu'il est indispensable de préparer cette demi-journée encore mieux que la première !


Se faire aider

Si vous avez réussi votre audit initial, il peut être intéressant de ne pas passer par une société de "portage", mais plutôt conserver votre certification.


N'hésitez pas à nous contacter pour un accompagnement individualisé.


131 vues0 commentaire

Comments


bottom of page